François Bayrou n’a jamais répondu aux accusations de Corinne Lepage sur la rétribution de son assistante personnelle. Il oublie la décision du Conseil constitutionnel de 2005 qui pointait les frais d’habillement d’un montant de 42 566 € qu’il voulait faire payer par le contribuable lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle de 2002 !

En revanche, Bayrou n’oublie pas de soutenir tous les "candidats aPolitiqueS" aux élections présidentielles de Ségolène Royal à François Hollande jusqu’à Emmanuel Macron dont il fait même la campagne !