Une enquête préliminaire vient d’être ouverte sur Buon Tan, candidat En Marche aux élections législatives dans la 9e circonscription.

Buon Tan est en effet visé par une plainte émanant de la vice-présidente du Conseil représentatif des associations asiatiques de France (Craaf), une association qu’il a présidée jusqu’en 2014. En cause, un possible détournement de fonds d’au moins 16500€. Un témoin essentiel, le trésorier de l’époque, est décédé.

La moralisation de la politique d’En Marche ressemble de plus en plus à un mirage...