Véronique Avril candidate en Marche dans la 2ème circonscription de Seine-Saint-Denis est accusée par Mediapart d’être un marchand de sommeil.

En 2011, Véronique Avril achète un appartement de 23 mètres carrés à Saint-Denis.

Ce bien est classé en état de péril imminent selon plusieurs arrêtés pris entre 2004 et 2008. Véronique Avril, ancienne membre du conseil d’administration de Médecins sans frontières aurait loué ensuite cet appartement à une famille de cinq personnes pour 650 euros par mois, un loyer au-dessus des tarifs habituellement pratiqués dans cette commune.

UPDATE : Le parquet de Bobigny ouvre une enquête à ce sujet le 2 juin 2017.