L’un des fils de Valérie Trierweiler a été arrêté par la police en possession de drogue.

Le 30 avril 2014, l’un des fils de Valérie Trierweiler est interpellé en soirée par la police devant un bateau-club arrimé à un quai du 13e arrondissement de Paris. Sur lui, les forces de l’ordre trouvent un gramme de MDMA (méthylènedioxyméthamphétamine), de la famille des amphétamines, plus communément appelé ecstasy.

Une garde à vue de 24 heures, une libération dans la foulée

Le magazine Closer indique que le jeune homme a ensuite été conduit au commissariat et placé en garde à vue durant 24 heures comme le veut la procédure. Dès le lendemain, jeudi 1er mai, il est déféré au parquet, avant que le procureur de la République le libère en lui notifiant une injonction thérapeutique, une obligation de se soigner.

Ta MDMA ne l’empêchera pas d’aller à Haïti

Une affaire qui n’a pas empêché Valérie Trierweiler de s’envoler pour Haïti, elle qui tenait absolument à s’envoler pour apporter son soutien au Secours Populaire.

Quelle dévotion.