Katia Sogreeva a créé il y a quelques années une « start-up » mesdepanneurs.fr.

Elle est surtout connue pour faire partie avec Alexandre Benalla de la garde rapprochée d’Emmanuel Macron pendant sa campagne présidentielle, comme cela ressort des documents mis en ligne par WikiLeaks, et pour être la potentielle meneuse de la liste de Benjamin Griveaux pour l’élection municipale dans le 13ème arrondissement de Paris en mars 2020.

2017, une année faste

L’année 2017 a décidément été très favorable à Katia car six mois après l’élection de son champion comme président de la République, elle revendait pour plus de 10 millions d’euros sa boite à ENGIE, ex Gaz de France, société contrôlée au tiers par l’Etat...

Un montant bien étonnant pour mesdepanneurs.fr, une société qui ne faisait en 2017 que 558.200 € de chiffre d’affaires avec 839.400 € de pertes ! Et qui en 2018 n’a réalisé que 949.500 € de CA avec une perte abyssale de plus de 4.3 millions d’euros !!

Des contribuables qui ont payé au prix fort une entreprise qui subie des pertes abyssales

Au moins la meneuse de revue d’En Marche a démontré qu’elle sait bien défendre ses propres intérêts... Même si, en l’espèce, c’est une société qui appartient en grande partie aux contribuables français, qui devraient être ravis de contempler les pertes abyssales de la petite société créée par la dame.

Mais qui est donc le décideur ? Et pourquoi avoir choisi cette société ?

On peut se demander pourquoi et qui chez ENGIE a bien pu décider de payer 10 millions d’euros à une méritante militante En Marche alors que déjà (et en même temps) sa société perdait tant d’argent ?